immersion - 2014 - installation avec Lia Giraud et Benoît Verjat

Le visiteur entre dans une salle obscure et aperçoit le Temporium à proximité d’un écran de projection. Cette sculpture abrite un laboratoire animé, mélange de mécatronique et de cultures vivantes. Le dispositif entièrement autonome s’anime ponctuellement par un échange de flux, de captations, de régulations, pour permettre la formation d’une image-vivante. L’image-vivante et la projection se rencontrent dans un même espace-temps. Une interface permet leur symbiose : elle capture en temps réel la formation de l’image-vivante, réveille les organes du Temporium ou ajuste la durée des plans du film en réponse au mouvement des micro-algues. Un aller-retour permanent s’opère faisant de chaque séance une expérience unique.